Comment améliorer votre productivité grâce au Transport Management System ?

Blog

Les directeurs Supply Chain sont les derniers maillons de la chaîne de satisfaction client de leur entreprise, soumis à une charge de travail très élevée et complexe. L’essor galopant du e-commerce impose des délais toujours plus resserrés. Ceux-ci s’ajoutent par ailleurs à une obligation de baisse des coûts, ou de « dépenser mieux », et de limitation de l’impact écologique ; soit autant de défis quotidiens. Ces professionnels ont donc besoin d’optimiser leur organisation pour gagner du temps et ainsi augmenter leur productivité.

Contexte de la mise en place d’un TMS et chiffres clés

Si la totalité des entreprises est équipée de solutions de digitalisation comme les ERP, les CRM ou les WMS, seules 10 à 15 % d’entre elles ont déployé une solution TMS transport. La plupart des opérations sont gérées avec tableaux Excel et des échanges le plus souvent manuels, du téléphone aux envois de mails.

Selon le cabinet PWC :

  • 80 % des directions Supply Chain ne s’estiment pas assez matures sur les thématiques digitales
  • 49 % n’ont pas encore défini de plan de transformation numérique

L’étude pointe aussi du doigt des freins clairement identifiés, à commencer par les systèmes d’information actuellement utilisés par les entreprises. D’autres éléments entrent dans le top 3 des inquiétudes : la qualité, la disponibilité des données et le coût des projets.

Ces différents éléments qui empêchent encore les entreprises de sauter le pas de la digitalisation et la mise en place d’un TMS ne sont pas insurmontables. Comme le souligne le rapport de PWC, identifier les cas d’usage à forte valeur ajoutée et mener la conduite du changement peuvent aider à dépasser ces freins

En outre, les solutions TMS sont aujourd’hui adaptées aux PME comme aux grandes entreprises. D’autant plus qu’il n’est plus obligatoire d’opter pour une licence, sachant qu’il existe désormais des solutions en mode SaaS sur le Cloud. Le coût d’installation est limité, de même que celui de l’utilisation avec des mises à jour faites par l’éditeur, lequel gère aussi la sécurité.

Favorisez la collaboration avec un TMS

Le changement des pratiques au sein de la Supply Chain peut être délicat. Une jeune entreprise, culturellement rompue à l’exercice des solutions digitales n’a pas les mêmes attentes ou appréhensions que les entreprises plus anciennes. La résistance à la transformation peut aussi se heurter à un fonctionnement en silos entre les différents services, qui auraient pourtant tout intérêt à collaborer.

Car aujourd’hui, la productivité d’une entreprise s’inscrit dans l’ensemble de ses métiers. La logistique n’est plus seulement une question de transport, elle intervient dans toutes les étapes de vente et d’achat. De l’entrepôt aux commerciaux, jusqu’au service marketing, de la gestion fournisseurs à la R&D, toute l’entreprise doit s’appliquer à faciliter la Supply Chain. Car, en bout de chaîne, c’est bien la livraison au client final - devenu le donneur d’ordre - qui compte et celle-ci est un élément de sa satisfaction.

Les outils digitaux doivent ainsi travailler ensemble pour partager les informations et faciliter la chaîne logistique. Le TMS utilise les données en temps réel du WMS (warehouse management system), tout comme celles de l’ERP et du CRM. Si bien qu’en plus de faciliter le travail, chaque collaborateur bénéficie du même niveau d’informations, ce qui génère plus d’implication dans les process.

TMS : simplifiez les processus opérationnels de logistique

Les logiciels TMS prennent en compte tous les aspects opérationnels des directions Supply Chain des chargeurs. Cela représente l’ensemble de la chaîne logistique et tous les événements à anticiper, par exemple :

  • L’optimisation des chargements et des tournées grâce aux données en temps réel
  • Le calcul des prépackings
  • La consolidation et la mutualisation des commandes et ordres de transport
  • Les grilles tarifaires, la valorisation et la sélection des transports
  • Le contrôle des coûts
  • Le calcul de l’empreinte carbone
  • La performance RSE
  • Le suivi et la résolution des incidents et litiges
  • La génération des reportings
  • Etc.

Avec MyTower, il est par ailleurs possible de choisir des modules TMS à la carte en fonction du développement de son entreprise et des besoins métiers. De cette façon, celle-ci ne paie que pour les fonctionnalités qu’elle utilise et peut toujours ajouter des modules au fur et à mesure. L’investissement dans une solution digitale TMS est ainsi optimisé.

TMS : Contextualisez les échanges

Véritable outil d’aide à la décision, le TMS propose des indicateurs clés (KPI) facilitant l’adaptation des métiers. Il permet aussi de contextualiser les échanges dans les processus. Cela facilite à la fois la connaissance des flux et des partenaires.

 

Ainsi, en cas de crise comme celle que l’on a connue, ou de toute situation modifiant les paradigmes de la livraison, un TMS permet une plus grande capacité de réaction. En cela, l’agilité et la résilience des Supply Chain ne peuvent se passer des outils digitaux qui permettent la visibilité en temps réel et le retour d’expérience pour s’améliorer.

En raison des échanges commerciaux internationaux, des événements géopolitiques comme le Brexit, la réglementation des flux sera de plus en plus forte. Les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent en mesurer les effets en amont pour ne pas être pris au piège d’une Supply Chain déficiente.

Le choix d’un TMS performant favorise au contraire l’automatisation des processus au sein des contextes commerciaux et réglementaires. Par une solution intelligente et responsable, les directions Supply Chain améliorent la collaboration et l’ensemble de leurs écosystèmes, à commencer par leur relation avec leurs partenaires transporteurs.

Dans un monde aussi mouvant, la contextualisation des événements et des échanges logistiques au sein d’un TMS offre aux utilisateurs les bénéfices d’une tour de contrôle. Du chargement au client final, ce type de solution digitale apporte les informations essentielles pour prendre les bonnes décisions, livrer plus vite et, in fine, diminuer les coûts et son impact sur l’environnement.

 

L’intégration d’un TMS dans une Supply Chain contribue largement à l’amélioration de la productivité opérationnelle : soit + 50%. Une telle solution digitale favorise par ailleurs la réorientation des équipes sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, toujours tournées vers les clients.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion